Actualités

Plus d’un an sans salaire pour des travailleurs de l’ARMP : les cris de cœur de Mamadou Aliou Thiam

Depuis mai 2016, des travailleurs de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) sont sans salaire. Réunis en collectif, ces travailleurs réclament en vain leurs arriérés auprès directeur général de l’institution, Jonas Mukamba Kadiata Diallo.

Le porte-parole dudit collectif, Mamadou Aliou Thiam, qui s’est confié à notre rédaction, parle de bavure administrative.

«Depuis la nomination de Jonas Mukamba Kadiata Diallo à la tête de l’ARMP, nous avons vu nos salaires et nos droits bloqués. Nous avons écrit à la direction générale pour demander une rencontre afin que nous puissions avoir une explication à cette situation. Mais malheureusement, à la suite de cela, le directeur a relevé tous les travailleurs de leurs fonctions respectives à travers une décision. L’arrêté 00020/2016 du 15 juillet 2016. C’est une bavure administrative», a expliqué cet employé.

Poursuivant, il ajoute avec des documents à l’appui, qu’ils ont saisi toutes les autorités compétentes pour une résolution de ce problème.

«Nous avons saisi toutes les autorités qui sont chargées de ce genre de situation notamment l’Inspection Générale du travail, le Médiateur de la République, nos partenaires sociaux, même la présidence. Réuni en session le 28 septembre 2016, le conseil de régulation de l’ARMP, ayant constaté l’irrégularité de cette décision, a invité le DG à payer au plus tard le vendredi 30 septembre 2016, les salaires de tous les travailleurs du mois de mai sur la base de l’ancienne grille, et des mois de juin, juillet, août et septembre sur la base de la nouvelle grille. Mais jusqu’à présent rien n’est fait», a dit Mamadou Aliou Thiam.

A suivre !

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top