A LA UNE

Damaro Camara : «J’avoue que nous avons prostitué la politique»

Le président du groupe parlementaire RPG  Arc-en-ciel,  Amadou Damaro Camara, était ce jeudi, chez nos confrères de Lynx FM, dans l’émission «Œil de lynx». Il s’est exprimé sur le meeting tenu par l’opposition républicaine à Kaloum le weekend dernier.

Au cours de cet entretien, le député a tout d’abord signifié son amertume par rapport à la façon dont la politique est en train d’être menée dans son pays. «Au-delà des commentaires sur un meeting, je dois marquer ma déception de la classe politique. J’avoue que nous avons prostitué la politique», dira-t-il.

Et de poursuivre que : «Naïvement, j’ai cru que si je rentrais en politique, j’aurais la possibilité de me mettre autour de la table pour discuter des problèmes de la Guinée et les faire avancer. Malheureusement aujourd’hui, les uns et les autres sont obnubilés par une seule chose : être au pouvoir », dit-il.

Citant nommément Cellou Dalein Diallo, Damaro indique qu’il  «agit souvent comme s’il n’était plus un croyant.» Sinon, poursuit-il,  je ne vois pas des raisons de ces meetings, de ces marches que cette volonté d’exister, de dire que je suis là.

Heureusement, conclu-t-il, des opposants aussi coriaces et virulents qu’un Aboubacar Sylla, disent désormais qu’il ne voit pas de raison qu’on soit à la fois autour de la table et dans la rue.

Il faut ajouter qu’après le  meeting de Kaloum le weekend dernier, l’opposition républicaine projette d’organiser un autre  le 22 juillet prochain dans la commune de Matoto. Ces meetings dits de sensibilisation et d’information des militants de l’opposition républicaine, sont des rencontres préparatoires d’une marche prévue le 02 août 2017.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top