A LA UNE

Plainte de l’UFDG, déclarations jugées ethniques : Bantama, s’en préoccupe moins

Parti à Fria dans le cadre des activités de son parti, le RPG arc-en-ciel, Bantama Sow, se préoccupe moins des nouvelles qui affolent la toile le concernant pendant son bref séjour loin de la capitale.

Des publications centrées sur la plainte de l’UFDG et de son discours jugé ethnique, qui pourtant soutient-il, rappelle stricto sensu celui tenu par Cellou Dalein, il y a deux ans en Europe et qui, à l’époque a fait tilt !

Serein et d’ordinaire imperturbable avec un cœur fidèle au parti et à son mentor, le Président Alpha Condé, Bantama s’en soucie comme de sa première chemise, martelant au passage être très cohérent dans sa démarche :

« Je réitère, quand un parti, sème la terreur pendant ses manifestations, terrorise la population, vous n’êtes pas sans le savoir, comment on peut l’appeler, si ce n’est un parti terroriste. Que les gens disent ce qu’ils veulent, mais pour ma part, je persiste c’est un parti qui terrorise la population ».

Pour le discours à lui attribué qui fait les choux gras de ses adversaires politiques, le ministre conseiller spécial du Président, réaffirme, qu’il n’a fait que rappeler un discours tenu par Cellou en Europe ; un discours, faut-il le préciser, qui a aussi affolé à l’époque la toile.

L’ancien ministre des sports, « rpgiste » convaincu, pur et dur, dit que Cellou devrait être traduit en justice pour des propos incendiaires qui lui sont familiers, renchéri-il.  

Le Ministre n’exclut pas une plainte au retour contre Cellou.  

Va-t-on assister à une saga judiciaire politico-politicienne ? Tout laisse à le croire !!!

 

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top