A LA UNE

Projet de convention collective de la presse privée: le syndicat fait le point

Archive

« Le 1er août prochain, nous allons organiser une journée de concertation avec les différentes rédactions des médias de la place, concernant la convention collective des journalistes’’, a déclaré ce mercredi le Secrétaire général du Syndicat de la Presse Privée de Guinée (SPPG). C’était à l’occasion d’une conférence de presse.

Cette conférence a été une aubaine pour les membres du SPPG, pour expliquer aux journalistes l’évolution  sur le projet d’élaboration et d’adoption d’une la convention collective.

Dans son intervention, le secrétaire général du Syndicat de la Presse Privée de Guinée (SPPG), Sidi Diallo, a  indiqué que la vocation première de son institution  est de lutter pour que les conditions salariales des journalistes en Guinée puissent être améliorées à l’image des confrères de la sous-région.

Le conférencier a aussi déclaré que cette journée de  concertation annoncée aura  pour objectif de se prononcer largement  sur l’évolution du projet de la convention collective.

Sidi Diallo a ensuite noté qu’avant cette conférence de presse, les membres du Syndicat de la Presse Privée de Guinée (SPPG)  se sont rendus dans plusieurs rédactions.  Selon lui, le constat  sur l’amélioration des conditions des journalistes reste peu satisfaisant.

Autre information du jour concernant ce syndicat, l’adhésion est désormais gratuite. ‘’Je m’en vais vous dire qu’avant, pour adhérer au Syndicat de la Presse Privée de Guinée (SPPG), il fallait un quota de 50.000 de nos francs, sachez que maintenant, l’adhésion est gratuite. Une manière de demander à l’ensemble des journalistes de se souder à cette chose commune’’, a conclu le secrétaire général du Syndicat de la Presse Privée de Guinée (SPPG) , Sidi Diallo.

Hassane Kolié pour mosaiquguinee.com  

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top