A LA UNE

Accord du 12 octobre : «Je ne vois absolument aucune disposition appliquée à date !»

Cellou Dalein Diallo

Cellou Dalein Diallo a profité ce samedi de l’assemblée générale de l’UFDG pour répondre à “ceux” qui soutiennent que l’accord du 12 octobre est respecté.

Commençant par ce qui est d’actualité, la promulgation, du code électoral amendé, Cellou déclare : “Je tiens juste à vous rappeler que ce code devait être promulgué au mois de décembre 2016 pour que des élections aient lieu au mois de février 2017. Ceci n’a pas été respecté.”

Puis, il parle de l’appel d’offre prévu pour la révision du fichier électoral. Cellou Dalein rappelle que cela devait être fait au mois de novembre 2016. Mais, regrette-t-il, jusqu’à présent l’appel d’offre n’est pas lancé.

Les élections communales, poursuit-il, qui devaient avoir lieu en février 2017, tardent à se matérialiser.

La Haute Cour de Justice, ajoute-t-il, n’est pas encore mise en place.

Les enquêtes pour identifier et sanctionner les auteurs de la mort de militants lors des manifestations politiques et l’indemnisation des victimes n’ont pas été faites.

Parlant du point relatif à l’accès équitable aux médias de service public, Cellou indique que toutes les activités du RPG  sont couvertes par la RTG alors que cette RTG ne vient pas “couvrir nos meetings et nos assemblées générales.”

Je ne vois absolument aucune disposition appliquée à date”, dit Cellou Dalein qui appelle ainsi ses militants à sortir massivement le 31 juillet pour un meeting à Kagbelen avant la série de marches pacifiques que l’opposition républicaine compte organiser dans les rues de Conakry.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top