Actualités

Un agent de la garde présidentielle tué à Conakry: la police présente des présumés coupables

La Direction Nationale de la Police Judicaire (DPJ), dans la commune de Kaloum,  a servi de cadre ce samedi, 29 juillet 2017,  à la présentation  des présumés assassins du sergent Seydouba Doumbouyah, cet agent de la garde présidentielle, tué il y a quelques semaines.

Ils sont quatre à être présentés à la presse par le porte-parole  du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Aboubacar Kassé.

Dans son intervention, le porte-parole  du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, a indiqué que les quatres personnes  ont commis un homicide volontaire  sur la personne du Sergent Seydouba Doumbouyah, lors d’une opération de vol à main armée  au quartier Almanya dans la commune de Kaloum.

En clair, fait savoir cet officier, le défunt a été tué lorsqu’il a tenté d’empêcher ce groupe de présumés assassins, de commettre leur sale besogne.

Alertée suite à cet homicide volontaire, explique-t-il, la police a procédé  du 17 au 18 juillet, à une enquête de voisinage  et professionnelle à travers les différents appels téléphoniques.

‘’Une perquisition a  également été faite au domicile privé de l’un des présumés du nom de Savané. Une arme Pmak , des ‘’gris-gris’’ ,  une tenue de la douane et une chaussure militaire y ont été retrouvés”,  a déclaré le porte-parole  du ministère de la Sécurité.

Interrogé  sur son inculpation,  le présumés assassin dont parle Boubacar Kassé, a dit qu’aucun de objets cités par le porte-parole de la police n’a été retrouvé à son domicile.  Il a aussi laissé entendre qu’il n’a jamais participé à une quelconque attaque ayant abouti à l’assassinat du Sergent Seydouba Doumbouyah de la garde présidentielle dans la commune de Kaloum.

Aboubacar Kassé a aussi signalé aux hommes de médias qu’il y a deux autres fugitifs activement recherchés sur toute l’étendue du territoire national.

Hassane Kolié pour mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top