A LA UNE

Makanéra fait des révélations : «Alpha Condé ne pouvait pas gagner les élections de 93»

 Alhousseny makanéra Kaké était dimanche, 30 juillet 2017, face à des journalistes de médias différents  dans les locaux de Mosaiqueguinee.com. Pour l’ancien cadre l’UNR de Bah Mamadou, face aux multiples sorties du président Condé par rapport aux résultats de l’élection présidentielle de 1993,  il est important de rétablir la vérité des faits. En 93, explique-t-il, Alpha Condé n’a pas du tout gagné cette élection. «Dans le décompte des voies, l’élection présidentielle de 93 demeure l’une des élections les plus transparentes dans l’histoire électorale de notre pays», soutient Alhousseny Makanéra Kaké.

Lisez !

Le camp du Président Lansana Conté était tellement sûr de la victoire, qu’ils ont comptabilisé et publié les voix au fur et à mesure. C’est quand les résultats de Siguiri sont tombés que le camp présidentiel s’est rendu compte que Conté était presque dans un ballottage mais favorable quand même. Puisqu’il restait la commune de Ratoma qui comptait à l’époque environ 111 mille voix, dont le résultat n’était pas encore là. Conté était dans l’ordre de 44,92%. Alpha Condé tournait autour de 26,5%, Bah Mamadou environ 12 % et Siradjo Diallo 11%.C’est ainsi qu’ils ont pris la décision d’annuler les voix de Siguiri. Mais, ce n’est pas l’annulation des voix de Siguiri qui pose problème. C’est le fait qu’on ait pas organisé ensuite des élections partielles dans les localités touchées par l’annulation.

A cette époque, les gens n’ont pas pu voter correctement à Siguiri, il y a des localités où on a obligé les gens à voter sur la natte, d’après les informations que nous avons reçues. Ce qui était contraire aux dispositions du code électoral de l’époque.

Si le président dit aujourd’hui, qu’il avait gagné en 93, je me pose des questions. Lui-même a affirmé  dans le journal Nouvelle Afrique du mois de février 1994, que le Président Lansana Conté avait 44,27%.

Si Conté avait 44,27 %, pour que lui Alpha Condé ait plus de 50% (pour être le vainqueur), il fallait que Bah Mamadou, Siradjo Diallo et tous les autres aient zéro voix. Je n’étais pas préparé à cette question mais je sais qu’il y avait aussi Facinet Touré, Jean Marie Doré et Elhadj Gussein (PDG).

A suivre !

Thierno Amadou M’Bonet Camara$$

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top