Actualités

Kankan/Dr Ousmane Kaba : «le gouvernement mène une lutte acharnée contre les Universités privées»

En tournée dans la savane guinéenne depuis le 06 août dernier, le président du parti PADES multiplie les contacts avec ses militants pour, dit-il, écouter leurs aspirations, leur expliquer le projet de société du parti, et procéder à la mise en place de ses structures dirigeantes  à la base.

Dans les différentes agglomérations et villages qu’il a déjà visités, l’ancien allié du RPG-Arc-En- Ciel, lors d’un entretien qu’il a accordé à la presse, à sa résidence  à Karifamoriah, évoque sans langue de bois, les véritables maux qui minent le décollage économique de la Guinée.

«La Guinée est confrontée à d’énormes difficultés, notamment le manque de croissance économique et le chômage massif des jeunes. C’est sur cela que nous insistons», entame Dr Ousmane Kaba.

«La Guinée n’arrive pas à mobiliser les ressources extérieures parce que les règles du jeu ne sont jamais respectées par le gouvernement, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’appels d’offres. On a dit que 92% des marchés publics en Guinée, sont gré- à-gré, il n’y a pas d’étude de faisabilité. Les bailleurs de fonds ne vont jamais se précipiter pour financer les routes et autres, quand nous donnons, non pas par appels d’offres, mais par gré- à-gré, les grands travaux », fustige-il.

 «Le gros problème dont les jeunes nous parlent, c’est leur chômage galopant. Malheureusement, le gouvernement actuel se focalise simplement sur la formation alors que l’éducation n’est pas une priorité en Guinée parce que le budget de l’Etat n’est que de 13%. Dans les autres pays, c’est de 40 à 45%. Donc la Guinée est le pays qui dépense le moins pour l’éducation de ses enfants dans toute la sous-région de l’Afrique de l’ouest. Et là, ce sont les chiffres, ce n’est pas un discours politicien», renchérit-il.

Parlant du secteur privé, il dénonce un manque de volonté politique de l’Etat vis-à-vis des PME. «Le chômage n’est même pas dû seulement à la qualité médiocre de l’éducation. Même si c’est vrai qu’il faut faire des efforts dans ce domaine. Mais c’est surtout dû à l’inexistence du secteur privé. N’oublions jamais que c’est le secteur privé qui offre de l’emploi aux jeunes gens, et non l’Etat,  qui n’emploie  que quelque 1500 fonctionnaires. Or, ce gouvernement fait la lutte contre le secteur privé. Par exemple dans le domaine de l’éducation, il mène  une lutte acharnée contre les Universités privées. On parle des universités privées parce que ça touche tout le monde, mais en réalité c’est dans tous les secteurs. L’Etat  n’aide  pas à la promotion des PME en Guinée », dit-il.

S’agissant du dernier remaniement partiel du gouvernement Dr Ousmane KABA se prononce : «A priori, faire partir un jeune brillant comme Siaka BARRY en le faisant remplacer par un activiste de RPG Arc-en -ciel, c’est quelque chose qui me semble un peu bizarre », a-t-il conclu.

Mamadi CISSE, correspondant régional de Mosaiqueguinee.com à Kankan

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top