A LA UNE

Aboubacar Sylla : «Il n’est pas possible de tenir des élections communales avant fin 2017»

Le comité de suivi de l’accord du 12 octobre a repris ses travaux ce lundi, 11 septembre 2017.  Cette session a été marquée par le retour de la CENI. L’institution électorale  a procédé à la présentation d’un avant-projet de chronogramme électoral.

Si l’opposition s’est réjouie de ce retour effectif de la CENI dans les travaux du Comité, elle n’a pas manqué d’émettre des inquiétudes.

«Aujourd’hui nous avons une CENI qui est là et qui a saisi cette opportunité pour nous présenter l’avant-projet  de chronogramme pour les prochaines élections locales», a déclaré Aboubacar Sylla, représentant de l’opposition.

Selon l’opposant, la CENI, qui n’a même pas encore tout le financement qu’il faut pour ces élections communales, aurait besoin d’un délai de 120 jours pour les organiser. 

A l’état actuel des choses, explique Aboubacar Sylla, il n’est pas possible de tenir des élections locales en cette année 2017. Etant donné que le compte à rebours n’est pas encore déclenché pour les 120 jours, conclut-il.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top