A LA UNE

Assemblée nationale : la loi de finances rectificative et la nouvelle convention de la CBK, adoptées

La loi de finances rectificative pour l’année 2017, et d’autres accords ont été adoptés ce lundi, 11 septembre 2017, par l’Assemblée Nationale.

La loi de finances rectificative a recueilli   64 voix pour, 24 voix contre et une abstention.

Malgré cette adoption, le parlement a fait des  recommandations parmi lesquelles nous pouvons citer :

– La revue à la hausse des allocations budgétaires de certains départements et institutions notamment la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;

– La prise en charge de la budgétisation de la l’Agence Nationale de gestion des ordures ainsi que la commission nationale chargée de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023;

– La rétrocession dans les meilleurs délais, de la part revenant aux collectivités déconcentrées et décentralisées dans les recettes engrangées à partir de la TUV.

Des accords et avenants  adoptés 

L’accord de prêt du projet de réhabilitation de la route Gueckédou-koundembadouno, longue de 35 km, accordé à la Guinée par le Koweït, celui de financement du projet d’assistance technique et de renforcement des capacités pour la gouvernance économique et l’accord de financement pour le projet urbain d’adduction d’eau, qui s’élève à 30millions de $, ont été tous adoptés à l’unanimité.

Deux avenants portant sur le renouvellement de la convention de Compagnie de Bauxite de Kindia (CBK) et de Djandjan, ont été adoptés  à la majorité absolue.

Car les députés du groupe parlementaire Libéral Démocrate ont préféré s’abstenir.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top