A LA UNE

Le retour de Miss Continent au pays, boudé par les autorités du ministère de la culture : Jean Baptiste Williams, pointé

La Guinéenne, Asmaou Diallo, qui vient d’être couronnée au récent concours de Miss Continent qui s’est déroulé en Afrique du Sud, a regagné Conakry ce lundi après-midi, par le régulier Air Ivoire.

Alors que de nombreux jeunes se sont mobilisés à l’aéroport international de Conakry pour réserver un accueil à la hauteur de l’honneur fait à la Guinée, par la reine de beauté, les autorités en charge de la culture, ont totalement brillé par leur absence.

Selon nos informations, pourtant tôt ce lundi, suite à un déplacement des responsables du COMIGUI dans les locaux du ministère de la culture, M. Jean Baptiste Williams, Directeur national de la culture et porte-parole du ministre Sanoussy Bantama Sow, aurait été désigné par le nouvel homme fort des lieux, pour représenter le ministère à la réception de la Miss.

Des instructions, auraient également été données par le ministre Bantama, pour débloquer un peu de ressources en faveur du Comigui, pour prendre en charge la couverture médiatique de cette réception.

A l’arrivée, point d’ombre de Jean Baptiste Williams ni d’un autre représentant du ministère de la culture, encore moins de fonds de débloqués.

Cette attitude des autorités en charge de la culture, combinée au silence du Gouvernement qui n’a pas daigné adresser la moindre félicitation à la Miss Asmaou Diallo, choque et déçoit à plus d’un titre.

Elle est perçue par nombre d’observateurs comme le signe patent du peu d’égard des autorités à tous les niveaux, vis-à-vis du sous-secteur de la culture.

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top