A LA UNE

Emeutes à Boké : y a-t-il eu mort  d’homme ? 

Siba Lélamou, Gouverneur de la région administrative de Boké

Y a-t-il eu encore mort d’homme dans la ville minière de Boké, où jeunes manifestants et agents des forces de l’ordre, s’affrontent depuis ce matin ?

Contactés par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, aux environs de 18 H GMT, le Gouverneur de la région administrative, le préfet de Boké et le porte-parole de la police nationale, disent ne pas détenir tous les éléments leur permettant d’infirmer ou de confirmer le cas de mort que rapportent des sources locales.

«Je ne peux pas confirmer, parce que je n’ai pas tous les éléments», nous dit le Gouverneur avant de nous raccrocher au nez.

A son tour, le préfet, Mohamed Lamine Doumbouya, prétextant qu’il y pleuvait beaucoup, nous raccroche au nez,  sans infirmer ou confirmer cette information.

A son tour, le porte-parole du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, nous explique qu’il n’est pas en contact avec les autorités de Boké. «Il y pleut beaucoup », dit le Commissaire Boubacar Kassé. Difficile donc de faire un bilan exhaustif de cette journée de manifestation à Boké.

Selon des témoignages,  des agents des forces de l’ordre auraient tiré à balles réelles.

Nous y reviendrons

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top