Actualités

La ville de Lola coupée du reste de la Forêt : les craintes du GOHA

Ce lundi 18 septembre 2017, le pont reliant  la préfecture de Lola au reste de la région forestière a cédé à la pression d’une forte pluie qui s’est abattue dans la zone.  Mohamed Chérif Abdallah, président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), a exprimé  des inquiétudes quant aux conséquences  fâcheuses que cette situation  pourrait engendrer sur les activités commerciales dans le pays.

«Dès qu’un pont cède quelque part en République de Guinée, surtout sur la route de la Guinée Forestière, cela va perturber sérieusement la capitale Conakry et les autres régions de la Guinée. La Forêt est en train d’approvisionner presque toutes les régions du pays, principalement Conakry. Donc dès qu’il y a perturbation là-bas, les produits que les commerçants acheminent vont pourrir», a déclaré le président du GOHA.

Face à cette dégradation poussée de certaines routes du pays, Chérif Abdallah invite les entreprises à épauler l’Etat dans la réparation de ces routes.

«Les entreprises ainsi que les entrepreneurs Guinéens doivent être derrière, dans la construction des routes. Parce qu’il ne s’agit pas seulement de colmater pour qu’on ait des résultats. Si on fait semblant de faire un bon travail, sous peu de temps cela va perturber les citoyens de ce pays. Et ce n’est pas du tout normal. Donc tout le monde doit faire le sérieux dans ce que l’on fait. On doit tous aimer notre pays et faire preuve de patriotisme», a conclu le patron GOHA, joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com.

A noter que cette situation intervient quelques semaines  après le cas de Guéckédou, où un autre pont avait cédé.

Alhassane Fofana       

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top