Région

Présumé viol d’une dame par son gynécologue à Kankan: son époux aurait tenté de photographier la scène

La nébuleuse scène s’est déroulée dans  une clinique privée à Morioulen, un quartier  au cœur du centre-ville de Kankan le mardi 03 octobre, aux environs de 20heures.

Telle une traînée de poudre, la nouvelle s’est aussitôt répandue dans toute la citée. De sources concordantes, le présumé auteur, N’faly Condé, médecin gynécologue, aurait administré un somnifère à dame Fatoumata Condé, sa patiente avant d’abuser sexuellement de cette dernière.

Soudain, l’époux de la victime se pointe à l’entrée de la clinique. A l’aide de son téléphone portable, l’époux tente de photographier le médecin nu, couché sur sa cliente nue et  dans un état d’inconscience.

Les deux hommes se jettent l’un sur l’autre. La bagarre qui va éclater se poursuivra jusqu’en dehors  de la salle de consultation.

Alerté, le voisinage se dirige sur les lieux et menace de lyncher le présumé  violeur  âgé d’environ soixante ans.

Mais l’intervention d’une unité de la brigade de recherche et de l’escadron mobile N°9, a permis d’éviter le pire. Le médecin a été extrait des mains de ses ravisseurs et conduit manu militari à la gendarmerie pour des fins d’enquête.

Sa victime, surmenée, a été conduite d’urgence à l’hôpital préfectoral pour des soins.  De sources concordantes, le présumé auteur, N’faly Condé, serait un habitué des faits.

Le présent cas qualifié de flagrant délit par bon nombre d’observateurs immédiats, serait le résultat d’une longue filature engagée par le conjoint de la victime.

A cela, se greffent de nombreux autres cas similaires qui seraient commis par l’accusé dans différents quartiers de la ville où le médecin a exercé sa profession.  

A suivre !  

Mamdi CISSE, correspondant régional, Mosaiqueguinee.com à Kankan

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top