A LA UNE

Labé/Enco5 : Cette surprenante décision du préfet Sfioulaye Bah

L’acte a été pris dimanche au soir par le préfet et exécuté par la compagnie départementale de la gendarmerie de Labé.

Selon une source contactée sur le site du géant russe des travaux publics, El Hadj Safioulaye Bah, a pris cette décision sous prétexte qu’il n’a pas été saisi pour une quelconque autorisation de vente des engins.

Pour l’application stricte de la décision, des agents de la gendarmerie sont postés sur le lieu. Toute la nuit une autre équipe va effectuer des patrouilles autour du site.

Conséquence immédiate de la mesure, même une aiguille ne peut désormais sortir du site.

Deuxièmement, elle pourrait inquiéter les entrepreneurs qui avaient pris d’assaut le site ce samedi pour racheter les engins.

Ce samedi, un haut cadre guinéen d’enco5 a laissé entendre que  l’État guinéen a biaisé la procédure en procédant à la revente des engins sans avertir ni associer la société.

La même personne explique qu’enco5 n’attend que la fin de l’opération pour intenter une action judiciaire contre l’Etat.

De Labé, Ousmane Tounkara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top