A LA UNE

Grogne à Kérouané : des ressortissants récusés par les jeunes

La grogne qui a éclaté en début de semaine dans la préfecture de Kérouané est loin de connaitre son épilogue. Malgré la présence depuis trois jours d’une délégation composée de cadres du ministère des Travaux Publics et de fils ressortissants de cette préfecture, des jeunes ont à nouveau érigé des barricades.

Selon nos informations, ces jeunes s’opposent farouchement à toute rencontre avec cette délégation venue, à cause de la présence de certains ressortissants qu’ils ne veulent pas sentir.

«Cette délégation est composée de ressortissants de Kérouané qui sont décriés par la jeunesse. Leur arrivée avant-hier nuit a fait beaucoup de bruit dans la ville. Au moment où je vous parle, la route est barricadée par des jeunes qui ne veulent pas une négociation entre la délégation et nous», a déclaré  Mamady Condé, le leader de ce mouvement.

«Nous sommes en train de convaincre les jeunes pour qu’ils acceptent qu’on rencontre la délégation afin d’entamer les négociations parce que nous, nous savons ce que nous allons dire. Nous les demandons aussi de rester derrière nous et de nous faire confiance. Tout ce que nous nous demandons à la délégation, c’est d’accepter qu’on leur remette notre plate-forme et qu’elle parte avec. Nous voulons une prise de contact directe entre le ministre de l’Administration du Territoire et celle des Travaux Publics», a laissé entendre ce leader de la jeunesse de Kérouané.

D’après nos informateurs, parmi les fils ressortissants de Kerouane décriés parmi la délégation, figurent le député Amadou Damaro Camara président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle et sa collègue député Hadja Djènè Saran Camara.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top