Sports

Contestation du dernier congrès électif de la FEGUIFOOT : l’audience fixée par le TAS au 24 octobre

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) dont le siège se trouve à Lausanne (Suisse), a fixé la date de l’audience relative à l’affaire qui oppose Salifou Camara ‘’Super V’’ à la Fédération guinéenne de football.

Il s’agit du mardi 24 octobre 2017, avec le référencement suivant : CAS 2017/A/5035 Salifou Camara v. Fédération guinéenne de football.

A cette date, après analyse des faits et des preuves fournies à cet effet par le plaignant, le TAS dira toute la vérité sur cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Pour rappel, Salifou Camara ‘’Super V’’, ancien président de la Fédération guinéenne de football, a saisi le Tribunal arbitral du Sport au mois de mars dernier, pour l’invalidation de l’Assemblée générale extraordinaire du 28 février dernier, qui a porté Antonio Souaré à la présidence de l’instance dirigeante du football guinéen.

A cet effet, il a dénoncé plusieurs violations constatées avant l’organisation de cette Assemblée par le Comité de Normalisation (CONOR), qu’il a accusé d’être à la solde d’Antonio Souaré.

Il s’agit notamment de la corruption des membres statutaires lors de l’Assemblée d’adoption des Statuts, organisée au mois de décembre 2016, de la validation de certaines candidatures non conformes aux dispositions statutaires, le caractère illégal des Associations affinitaires et de la Ligue amateur qui ont pourtant participé à l’Assemblée du 28 février, la corruption des membres statutaires la veille de cette Assemblée par le camp d’Antonio Souaré…

Pour sa défense, ‘’Super V’’ a sollicité les services du cabinet Bertrand (France). De son côté, l’équipe d’Antonio Souaré travaille avec Me Delphine Verrier, sur recommandation de Me Prosper Abega qui serait l’avocat de Guinée Games, tous deux appartenant au Barreau de Marseille.

Selon une source proche du plaignant, après l’annonce de la date de l’audience par le Tribunal Arbitral du Sport, Antonio Souaré et ses pairs du Comité exécutif, qui n’ont jamais communiqué sur cette affaire du TAS, ont trouvé une parade pour tenter de distraire l’opinion nationale.

Il s’agit de la publication des audits commandités par le nouveau président de la Féguifoot qui, selon plusieurs observateurs de la scène sportive, vise surtout à impliquer Salifou Camara dans une affaire de détournement de fonds, sachant que ce dernier a décidé de le trimballer devant le TAS.

Lors d’un point de presse sélectif qu’il a animé le 13 octobre au siège de la Féguifoot, Antonio Souaré s’est contenté de dire que de gros montants ont été détournés lors de la période 2013-2015 par des membres de l’ancienne équipe (le Président, le Secrétaire général et le comptable), sans pour autant avoir le courage de publier officiellement les montants détournés et la lettre de la FIFA qu’il considère comme étant un trophée de guerre, qui contiendrait des recommandations claires, selon lui.

Pourtant, le rapport financier 2013-2015 présenté par l’ancienne équipe dirigeante de la Fédération, lors de l’Assemblée générale élective de 2015, certifié par le cabinet indépendant Lombona, a été acclamé par Antonio Souaré lui-même au Palais du peuple.

Aussi, dans ses dernières déclarations, il a laissé entendre que les plaintes sont déjà déposées à la justice contre les présumés auteurs de détournements, même s’il doit certainement savoir que les Statuts de la Fédération guinéenne de football interdisent la saisine des tribunaux ordinaires, conformément à la réglementation de la FIFA.

Selon une autre source digne de foi, cette démarche viserait, au nom d’une procédure pendante, à tout mettre en œuvre pour empêcher Salifou Camara et d’autres acteurs de se rendre à Lausanne, pour assister à l’audience du TAS, dont la sentence risque de provoquer un séisme au niveau du football guinéen.

Mamoudou Bory Bah

Avec Guineesport.net

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top