Actualités

Mamou : du nouveau sur Fatoumata Sow, retrouvée 4 jours après sa mort

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, le corps d’une vieille femme a été retrouvé cette semaine, dans une chambre au quartier poudrière, secteur 2, commune urbaine de Mamou. Décédée depuis le mardi dernier, c’est seulement au quatrième jour de sa mort  que le corps de  Fatoumata  SOW a été retrouvé dans sa chambre.

Selon des voisins interrogés par notre correspondant régional, Fatoumata SOW était âgée d’une soixantaine d’années. Elle était mère de plusieurs enfants.

Elle est de Deylal, un secteur du quartier Horé-Mamou, où se trouvent plusieurs membres de sa famille. Mais depuis un certain temps, la défunte vivait seule dans une chambre en location au quartier poudrière.

«Elle avait l’habitude de passer quelques jours à Deylal avant de revenir à Mamou-centre. Pendant ces quatre derniers jours, sa famille de Deylal croyait qu’elle était à Mamou, alors que ses colocataires croyaient le contraire», nous confie un des voisins de la défunte, sous le seau de l’anonymat.

«C’est finalement l’un de ses fils qui, après avoir constaté l’absence de sa maman à Deylal, est venu défoncer la porte de la chambre. C’est ainsi qu’il a retrouvé sa pauvre maman déjà morte, allongée dans le lit», ajoute-il.

A la question de savoir comment le corps a pu faire quatre (4) jours dans une chambre sans que les autres occupants du bâtiment ne soient alertés par l’odeur, le président du conseil de quartier de Poudrière 2, Mamadou Djan DIALLO, répond : «Les occupants du bâtiment son tous des locataires. Ils sortent le matin et ne rentrent que dans la soirée».

A rappeler que le corps de  Fatoumata  SOW avait été mis à  la disposition de sa famille qui a procédé à son enterrement le même jour à Deylal.

Depuis Mamou, Alpha Mamoudou BARRY pour Mosaiqueguinee.com.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top