A LA UNE

Elhadj Sékouna Soumah à la Basse Guinée : «Nous sommes les arbitres entre vous et le gouvernement»

Après un séjour médical au Maroc où il a retrouvé sa santé, El hadj Sékouna a été présenté dimanche dans la préfecture de Dubréka, à des délégations venues des huit préfectures de la Basse Guinée et de la ville de Conakry.

«Lorsque je suis revenu, j’ai décidé d’aller d’abord remercier le Président de la République, lui qui a pris en change mon évacuation (…) Ce que vous ne saviez pas, moi qui vous parle, j’avais fait près d’un an sans pouvoir sortir de chez moi. Aujourdhui je me tiens debout», a déclaré l’ancien maire de la commune de Tanènè.

Après un compte-rendu de son séjour au royaume chérifien où il a aussi rencontré une partie de la communauté guinéenne, Sékouna Soumah a prêché la non-violence dans la région.

«Quelle que soit votre colère au niveau des sous-préfectures et des Préfectures, venez vous plaindre auprès des sages. Nous sommes les arbitres entre vous et le gouvernement. Nous avons cette faculté de dire ce qui ne va pas au gouvernement. Nous ne cherchons ni à être nommés ni à être affectés. Nous n’allons jamais vous décevoir, vous n’allez jamais me voir à Conakry devant les bureaux», dira-t-il

Le sage a invité les uns et les autres, à plus d’union pour que les Guinéens, dit-il, puissent retrouver la prospérité.

Elhadj Sékouna Soumah a particulièrement rendu hommage au Premier ministre, Mamadi Youla, fils de la région, qui a pris part à cette cérémonie.

Malick Sankon, DG de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et d’autres cadres de la région étaient également présents.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top