A LA UNE

Les premières fumées de l’usine de Fria depuis 2012 : Une lueur d’espoir pour une reprise imminente

La population de Fria a vécu une journée historique ce mardi 17 octobre 2017.

Pour la première fois depuis l’arrêt des activités de l’usine Friguia en 2012, la fumée a jailli des cheminées des chaudières du groupe énergétique de la centrale électrique qui alimente les installations de cette première usine d’alumine en terre africaine.

L’information a été confirmée par plusieurs témoins, joints au téléphone par notre rédaction.

Le processus de redémarrage de cette unité industrielle, initié depuis très longtemps, est le fruit d’une offensive diplomatique du président de la République, le Pr Alpha Condé à l’endroit de la République fédérale de la Russie,  avec une mise  en œuvre de  son ministre d’État chargé des investissements et des partenariats public-privé, Dr Kassory Fofana qui, il faut le préciser, a dirigé toutes les missions économiques gouvernementales guinéennes  dans ce pays.

A rappeler, que ce dernier avait conduit une forte délégation composée de la représentation de Rusal et des membres du gouvernement dans la cité de l’alumine pour annoncer cette relance conforment aux accords signés entre les partenaires Russes et le gouvernement guinéen.

Après plusieurs promesses entendues de certaines autorités dans un passé lointain, tout porte à croire que le redémarrage de l’usine est plus qu’imminent.

Alpha Condé qui voit ainsi l’une de ses plus grandes promesses se réaliser, devrait sans doute à cet effet, pousser un grand ouf de soulagement.

 

Mohamed

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top