Actualités

Un proche de Malick Sankon répond au Président de l’INIDH

Le discours de Malick Sankon au RPG Arc-en-ciel divise encore l’opinion publique. Dans une sortie médiatique chez nos confrères de Lynx FM, le Président de l’Institution Nationale des Droits de l’Homme (INIDH), a condamné les propos du DG de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale avant d’insinuer une certaine responsabilité de ce dernier dans les violences enregistrées au cours des dernières manifestations de l’opposition.

Très en colère contre le Président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH), un proche de Malick Sankhon se fait entendre. Ibrahima Sory Cissé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, appelle Mamadi Kaba à plus de sérénité dans sa démarche à la tête de cette institution républicaine à la quelle, dit-il, il faut accorder un grand prix.

Ibrahima Sory Cissé dit ne pas comprendre cette sortie si prompte du Président de l’INIDH qui était là pourtant lorsque le député Ousmane Gaoual Diallo et d’autres acteurs politiques tenaient des propos jugés graves pour la quiétude sociale. Certains, dit-il, ont même appelé à identifier des cadres du parti au pouvoir et à s’attaquer à ces derniers.

Mais pour ceux-ci, déplore-t-il, Mamadi Kaba ne s’est pas invité dans une radio pour leur dire non.

« Sans chercher à comprendre le sens réel des propos de Malick Sankon au siège du RPG Arc-en-ciel, M. Kaba se met à dire des choses qu’il aurait dû éviter de prononcer», a déclaré Ibrahima Sory Cissé.

Notre interlocuteur invitera ensuite le président de l’INIDH à bien évaluer les situations avant de se prononcer. Ceci, conclut-il, pour éviter d’engager l’institution que ce dernier incarne dans des positions difficiles à assumer après.

Ousmane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top