A LA UNE

SIVITA : Cette révélation du PDG Balla Moussa Keita qui accable le ministre Bouba Barry 

Balla Moussa Keïta, PDG de SIVITA

Le PDG de la société de visite et de contrôle technique automobile SIVITA, était en conférence de presse ce vendredi. Balla Moussa Keïta est revenu sur les difficultés qu’il a à lancer son entreprise à Conakry.

«Je suis venu pour dire que le retard qui est en train d’être accumulé depuis 2012, ce n’est nullement la faute à SIVITA. Parce que SIVITA a mis le fonds, a eu les terrains, a fait des études sur les différents terrains…  Tout récemment, l’instruction de M. le Président de la République a été qu’on nous donne les locaux de l’ENTAG. On a fait des études, on a été dirigé vers un ministre qui continue à nous retarder. Sinon, les équipements et les financements sont là, les techniciens aussi sont formés», a déclaré le conférencier.

Mais qui est ce ministre, pourquoi agirait-il à l’encontre des instructions du Chef de l’Etat ? «Je suis allé dans le cadre du suivi de mon dossier au ministère des PME, il y a moins d’un moi, le ministre sortait du bureau de son Secrétaire Général lorsque je suis arrivé. Il (le ministre Ndlr)  m’a dit c’est toi qui as écrit à la Présidence ? Il a ensuite dit qu’il ne me donne pas. Ensuite, il a dit ceci : comme tu as écrit, je vais trouver l’argument technicien nécessaire pour démonter ta prétention», a expliqué le conférencier.

Selon Balla Moussa Keïta, le ministre des Transports, Oyé Guilavogui, qui était actif à un moment pour l’aider à obtenir du Ministre Boubacar Barry l’autorisation d’entrer en possession du site de l’ancienne Entreprise Nationale de Tabac et Allumettes de Guinée (ENTAG), semble baisser les bras. Un recule du ministre Oyé que l’opérateur économique dit ne pas comprendre.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top