Actualités

AG de l’UFC : « les populations ont le droit  de manifester », dixit le nouveau vice-président 

Les récentes manifestations populaires dans les régions de la Haute Guinée et de  Guinée Forestière, et les préparatifs des élections locales ont été les principaux thèmes  débattus  ce samedi 20 octobre 2017, par l’assemblée générale ordinaire de l’UFC.

Kali  Bah, premier vice-président du parti, a exprimé le soutien de son parti à  ces populations en détresse, qui, ajoute-t-il, ne font que réclamer leurs droits. 

«L’article 23 de la constitution donne le devoir à l’Etat d’assumer ses responsabilités pour le bien-être de ses citoyens.  S’il (l’Etat Ndlr)  n’accomplit pas ses droits, les populations ont le droit  de manifester et c’est ce qui se passe à l’intérieur du pays», a déclaré le vice-président du parti dirigé par Aboubacar Sylla.

Evoquant la question des élections locales, Kali Bah a appelé les militant à se tenir prêts. « Si les élections locales ne se tiennent pas, on va user de l’article 10 de la constitution (…) qui nous autorise à manifester», menace-t-il.

Il faut noter que la CENI a fixé l’organisation de ces élections communales au 04 février 2018.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top