A LA UNE

Energie : Présentation des études de faisabilité du barrage hydroélectrique Amaria, dans Dubréka

Dans le cadre de l’amélioration de ses capacités de production d’électricité, le gouvernement guinéen entend réaliser un nouveau barrage hydro-électrique dans la zone de Dubréka.

Un atelier de présentation et de validation de l’étude de faisabilité de du barrage hydroélectrique Amaria s’est ouvert  ce mercredi, 25 octobre 2017 à Conakry.

Selon le document de presse édité et distribué à cet effet, ce barrage, d’une capacité de 300 MV,   va être construit par une société chinoise dénommée ‘’ TBEA Group Co’’ , pour  un délai d’exécution de quatre ans.

«Le projet de la centrale hydroélectrique Amaria a attiré la grande attention du gouvernement guinéen, en ce sens que le président Alpha Condé a rencontré les principaux responsables de TBEA à plusieurs reprises,  pour étudier et accélérer  les travaux», souligne-t-on dans le document.

Dans son intervention, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Talibé Sylla, a indiqué que cet atelier  sert de cadre pour  présenter et passer à la validation  des études de faisabilité.

Le barrage Amaria se sera réalisé sur le fleuve Konkouré. «Le fleuve ‘’Konkouré’’ est un fleuve guinéen qui recèle une forte potentialité hydroélectrique pour notre pays, pour le développement minier et pour la sous-région», a indiqué le ministre.

Château d’eau de l’Afrique de l’ouest, la Guinée compte produire suffisamment d’électricité pour satisfaire la demande locale et en vendre aux pays voisins.

Hassane Kolié

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top