A LA UNE

Les communales ont-elles retardé au temps de Conté ? Alhousseny Makanéra Kaké dément Kiridi Bangoura

Dans le studio de nos confrères d’Espace FM le 24 octobre, Kiridi Bangoura, Secrétaire général à la Présidence de la République, parlant du retard de l’organisation des élections communales en Guinée, a déclaré ceci : «En 2005, j’étais ministre de l’Intérieur. Et à l’époque, la loi disposait que le ministère de l’Intérieur était en charge de l’organisation des élections. Avant que je n’organise les élections de 2005, les dernières élections dataient de 1991. C’est pour vous dire que quelque part, ce sont des élections qui ont toujours été difficiles à organiser dans notre pays».

Lorsque M. Alhousseny Makanéra  Kaké a lu ces propos repris par Mosaiqueguinee.com, l’opposant a souhaité réagir à ce qu’il qualifie de contre-vérité.

Lisez

Est ce qu’un ancien ministre de l’intérieur, peut ignorer qu’au temps de Conté, on a organisé régulièrement les élections en 1991 avant la création des partis politiques, en 1995, 2000 et 2005 ? S’il l’ignore, c’est très grave, cela voudrait dire qu’on n’est pas gouverné par des gens qui connaissent. Si c’est de mauvaise foi, c’est encore plus grave.

Parce que Conté a fait de lui Secrétaire Général, ministre de l’Intérieur et ministre de l’Enseignement Technique. Si, pour faire plaisir à Alpha, il nie ce que Conté a fait de bien, c’est grave. Je peux citer ceux qui ont gagné à ces différentes élections communales à Boké, en guise d’exemple. En 1991, le maire Ali Bonia Camara a gagné. Il a perdu en 95 face à une liste indépendante (…) Donc au temps de Conté les élections communales ont été régulièrement organisées, les délais étaient respectés.

Quelqu’un qui t’a nommé, tu nie ce qu’il a fait de bien parce qu’il ne vit plus, ça veut dire que nous ne sommes pas avec des cadres patriotes et intègres. On n’admettra pas qu’on change l’histoire de notre pays alors que nous en avons été les acteurs.

Propos recueillis et transcrits par Thierno Amadou M’Bonet Camar

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top