A LA UNE

Ordre des pharmaciens : assignée en justice, la conseillère juridique du ministre de la Santé parle

Une plainte est déposée au Tribunal de Première Instance de Dixinn par le président sortant du bureau de l’Ordre National des Pharmaciens de Guinée, Dr Fodé Oussou Fofana,  contre  la commission d’organisation du congrès électif  tenu, le 14 octobre 2017 au palais du peuple.

Contestant la régularité de ces élections, Dr Oussou Fofana a confié à nos confrères de la radio ‘’Espace FM’’  qu’il reste et demeure toujours le président  de cette institution. Il estime que c’est le bureau sortant qui devait valider l’élection de la nouvelle équipe dirigeante.

La conseillère juridique du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Me Hawa Béavogui, est la présidente de cette commission.

Une équipe de Mosaiqueguinee.Com l’a rencontrée ce vendredi. Me Hawa Béavogui a indiqué qu’elle est  sereine et prête à  répondre  avec confiance le 02 novembre 2017, à  la convocation du tribunal.

« Nous avons même saisi l’agent judiciaire de l’Etat, parce que nous estimons  que ce n’est pas ma personne Hawa Béavogui qui est en jeu, mais j’ai agi pour le compte d’un département qui a eu aussi cette prérogative de pouvoir organiser ces  élections  de l’ordre des pharmaciens de Guinée», dit-elle avec confiance.

«Il faudrait signaler qu’il n’est écrit nulle part dans les textes de l’ordre des pharmaciens que c’est le bureau sortant qui  doit valider  l’élection du nouveau bureau. Et, je dirais que m’assigner en justice, est un non-événement», a déclaré Me Hawa Béavogui.

Elle a ensuite affirmé qu’elle a toute la documentation  du processus ayant mené à l’éléction du nouveau bureau, du début à la fin.  Donc, conclut-elle,  je ne vois pas qu’est-ce qu’il va me faire peur. 

Hassane Kolié

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top