Actualités

L’organisation de la journée mondiale de la pêche, retirée à la Guinée : la FOPROPAG-AC accuse l’ex-ministre André Loua

La République de Guinée avait été retenue par la Confédération Africaine des Organisations Professionnelles de la Pêche Artisanale (CAOPA) pour abriter la célébration de la journée mondiale de la pêche artisanale prévue le 21 novembre 2017. Mais l’organisation a fini par retirer à la Guinée, l’organisation de cet événement  au profit des Îles Seychelles.

La Confédération Nationale des Organisations Socioprofessionnelles de la Pêche Artisanale et Activités Connexes de Guinée (FOPROPAG/AC), qui est par ailleurs membre fondateur de la CAOPA, accuse M. André Loua,  ministre des Pêches au moment des faits, qui aurait fait preuve de mauvaise foi.

«L’annulation de la célébration de cette journée va causer des conséquences sur toute la communauté des pêcheurs, mais aussi sur l’avenir de la pêche artisanale en Guinée. Ce secteur n’est pas subventionné dans notre pays. Si cette célébration avait eu lieu, on aurait eu de l’appui et des relations pour le développement de la pêche artisanale. Aujourd’hui c’est cette pêche qui ravitaille en grande partie le marché guinéen en produits halieutiques… Nous prenons comme responsable de cette annulation, le ministre sortant André Loua qui n’a pas voulu que cette journée se tienne en Guinée, en se laissant guider par une autre personne et en refusant d’informer le Président et le gouvernement», a déclaré Abdoulaye Soumah.

Malgré cet échec, la FOPROPAG/AC n’entend pas baisser les bras. Ses membres invitent le Président de la République à leur apporter plus de soutien pour que la prochaine édition soit organisée en Guinée.

« Ce que nous disons au Président de la République, qu’il sache que nous sommes des patriotes. Si la Guinée a été retenue, c’est parce que notre fédération, qui est membre fondateur de la CAOPA, a œuvré pour cette cause. Sa personnalité de président en exercice de l’UA a joué en faveur du choix de la Guinée. Abriter cette journée est une grande fierté pour la Nation guinéenne. Nous demandons à l’Etat de nous soutenir pour que la prochaine édition soit organisée  en Guinée… En plus, nous demandons au Président de soutenir et de subventionner le secteur de la pêche artisanale, car nous sommes oubliés», a lancé le secrétaire général de la FOPROPAG/AC.

Pour rappel, c’est à la suite d’une réunion des pêcheurs artisanaux à New Delhi en Inde, que la date du 21 novembre de chaque année a été retenue  comme journée mondiale de la pêche artisanale. Depuis 2010, la CAOPA célèbre cette date chaque année dans un de ses pays membres.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top