Actualités

Dr Mohamed Diané remet les pendules à l’heure au bon moment et clôt les polémiques

Il y a quelques semaines, un cadre non moins des moindres du RPG Arc-ciel, d’ailleurs membre du bureau politique national de ce parti, en l’occurrence Malik Sankhon, dans une intervention à l’allure d’une déclaration de guerre à ses détracteurs, a braqué les projecteurs sur lui.  

L’annonce par le patron de la caisse nationale de sécurité sociale, de la constitution d’un groupe d’auto-défense puissant, a suscité de vives polémiques au sein de l’opinion.

Malgré le vernis reluisant qu’a reçu cette intervention des jours après, avec des indéfectibles et la famille politique de ce cadre dans le but d’amenuiser l’effet colérique, les critiques ont semblé esquinter le RPG, agacer des militants qui se vantent du combat politique dépourvu de toute violence de leur champion Alpha Condé pendant sa vie d’opposant.

Il fallait alors un discours au même endroit qui tranche avec celui-là, qui parait indigeste et qui y a été tenu.  Comme le dit un adage populaire de chez nous : « quand tu es humilié dans le marché, tu ne peux être honoré que dans ce même marché ».

Dr Mohamed, de nature très discret, par contre loin d’être un taciturne, a jugé nécessaire le jour de l’assemblée ordinaire de son parti le samedi dernier, d’aller rappeler l’idéologie politique fondée sur la paix qui a commandé le combat politique du président de la République dans l’opposition avec le RPG Arc-en-ciel.  

Celui dont le nom reste collé à ce parti, à cause de son engagement qui est sans faille depuis les années des terribles répressions qu’ont subies leurs militants jusqu’à ce jour, n’avait de choix que de sortir de son silence pour restaurer l’image d’un parti fortement éprouvée par l’interprétation belliqueuse faite du discours de Malik Sankhon.

L’ancien secrétaire administratif du RPG, connu pour sa fidélité et sa grande conviction, rappelle l’idéologie du parti qui a toujours commandé le combat politique du président Alpha Condé dans l’opposition.

« L’Etat n’acceptera pas la création d’une milice dans le pays », a tranché le Dr Mohamed Diané, fondé de ce discours en sa qualité ministre de la défense garant aux côtés d’Alpha Condé, de l’intégrité du territoire, mais aussi en sa qualité de cadre du RPG, soucieux de la préservation de l’héritage politique d’un parti pour lequel ses militants se vantent de son combat non violent.

Des observateurs estiment que la sortie du Dr Diané, est loin d’un désaveu à l’auteur du discours polémique, que c’est plutôt un rappel à l’ordre et une alerte aux intrus anciens et nouveaux qui volontairement ou involontairement, peuvent rendre incertain l’avenir du parti à travers leurs agissements de toutes natures.

Ci-dessous la déclaration de Dr Mohamed Diané, lu sur sa page

« Je n’interviens pas souvent ces derniers temps à notre assemblée générale mais lorsque cela est nécessaire, permettez-moi de m’acquitter de ce devoir. Puisque nous nous sommes battus des années durant pour l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit en Guinée, nous devons rester légalistes, en tous lieux et en tout temps.

La Guinée, sous le magistère du président Alpha Condé, a engagé un vaste programme de réforme des Forces de défense et de sécurité salué par tous. Ce sont nos Forces de défense républicaines et elles seules qui assurent la sécurité des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national.

Notre pays démocratique ne peut et ne doit tolérer la création, en aucun cas, de milices d’autodéfense sous quelque forme que ce soit. Personne au sein de notre formation politique, le Rpg, ne cautionne une telle démarche qui violerait totalement nos lois.

Il faut donc éviter certaines interprétations de certains propos de certains de nos camarades. Nous sommes tous ici présents, d’accord là-dessus : nous avons l’obligation de sauvegarder nos acquis démocratiques à travers la consolidation de notre Etat de droit.

Si des déclarations ne respectant pas les principes de notre parti ont été tenues, nous le regrettons et rassurons de notre ardente volonté ainsi que celle du chef de l’Etat de bâtir pour tous, une nation fondée sur le respect des lois de la République.

A la veille de la célébration de la fête de l’armée, je réaffirme haut et fort que le train des réformes est en marche, pour permettre aujourd’hui plus qu’hier, aux Forces armées de défendre l’intégrité du territoire et d’assurer la sécurité de tous. Nul ne saurait freiner cet élan de notre gouvernement. Restons donc mobilisés et déterminés dans la réalisation du programme de société de notre grand parti, sous la conduite de notre président, le Pr. Alpha Condé ».

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top