Actualités

Boké : la société GAC suspend son transport de minerais de bauxite

Les camions assurant d’habitude le transport  de minerais de bauxite de la société Guinea Allumina Corporation (GAC) ont quitté la mine et la zone logistique ce lundi 30 octobre. La société a suspendu ainsi le très controversé transport de ses minerais par camion. L’opération  devait pourtant se poursuivre jusqu’en 2019, selon les prévisions. Sur les 900 mille tonnes d’exportation annoncées pour les années 2017, 2018 et 2019, seulement environ 200 mille tonnes auraient été exportées.

La société GAC compte se concentrer davantage sur le projet de construction de son chemin de fer. Cette voie ferrée devrait permettre d’accélérer le processus de transport des minerais jusqu’à Kamsar, où est en chantier le port minéralier du projet.
La Direction de GAC prévoit une large communication sur cette suspension.

Pour l’heure, aucune communication officielle de la part de la direction. La volonté de durabilité du projet, explique un des responsables du projet, exige pour la prochaine phase, la fin des travaux du chemin de fer pour que le projet entre dans sa phase ultime.

Si cette mesure est saluée par plusieurs citoyens qui condamnaient le transport par camion des minerais de bauxite, les éclaireurs, une partie du personnel,  s’inquiètent pour leur sort. « Nous craignons que notre règlement  soit bafoué. Nous avons été recrutés pour la sécurité du transport et nous espérons que GAC prendra toutes les mesures pour que nos droits  soient respectés« , a confié un agent concernés.
Sur ce sujet, une réunion est prévue ce mardi entre les responsables de la société et les contractuels.
Nous y reviendrons !

Abdoulaye Keita

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top