Actualités

Sagalé (Lélouma)/Retour sur une journée d’affrontements : plusieurs blessés, des biens saccagés

 

Les forces de l’ordre ont finalement vaincu la résistance des Talibés de la cité sainte de Sagalé, qui avaient jusque-là empêché l’ex-filtration du présumé meurtrier de Chérif Ibrahima.

Les  affrontements entre les deux camps ont donné lieu à  une pulvérisation de gaz lacrymogène et de violents affrontements. Les Talibés, décidés à juger le présumé assassin  de leur maître, les forces de l’ordre déterminées à extirper celui-ci  des mains de la foule très en colère.

Bilan des affrontements, dix civils blessés, neuf agents de sécurité dont quatre policiers et cinq gendarmes blessés, quatre motos endommagées, la sous-préfecture, la résidence du sous-préfet et le siège de l’unité mixte de gendarmerie et de police  de Sagalé incendiés. Autre fait nouveau, des pièces d’identification ont été  retrouvées sur le présumé bandit qui, jusque-là, n’est pas encore été entendu.

Selon ces pièces dont une carte  d’identité nationale et une carte consulaire, il résidait à Kissosso, dans la commune de Matoto.Ce lundi, le préfet et le juge de paix  de Lélouma ont passé la journée à  Sagalé où ils ont  assisté  aux séquences ayant  suivi le crime.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un homme a mortellement frappé le jeune frère de l’érudit de Sagalé, au domicile de ce dernier.

Ousmane Tounkara

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top