Région

Vers le recensement biométrique des retraités : une mission de la CNPS se concerte avec les pensionnés de Kankan

Mohamed Lamine Traoré, DGA de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale

Ausculter  les défis majeurs de la vie des retraités en vue d’apporter  les solutions appropriées, tel était le but de cette visite éclaire des émissaires de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale des agents de l’Etat. Ce mercredi, 15 novembre la délégation a échangé avec quelques centaines de pensionnés.

Ces derniers se sont réjouis de l’application partielle des  nouvelles reformes engagées dans le cadre du rehaussement  de leurs pensions. La préfecture de Kankan compte à ce jour 1931 pensionnés de toutes catégories confondues.  Mais seulement quelque 600 d’entre eux bénéficient du SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti). Des avantages qu’ils souhaitent voir élargis à tous. 

Mais pour y parvenir, il faut d’abord recenser tous les retraités estimés à 75 mille sur l’ensemble du territoire national. La mission a rassuré l’assistance sur le démarrage effectif des opérations de recensement  biométrique des fonctionnaires et retraités. D’après Mohamed Lamine Traoré, le DGA de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale des Agents de l’Etat : A la suite de ce recensement biométrique qui concerne tous les retraités notamment, il sera question de voir comment relever les nombreux défis auxquels les pensionnés sont confrontés.

Notre ambition, poursuit-il,  est de faire en sorte que la CNPS fonctionne au même titre que celle de Burkina Faso ou de la Cote d’Ivoire. Au nombre des mesures à envisager pour un meilleur traitement de ces anciens fonctionnaires  de l’Etat figurent, la prise en charge des accidents de travail, les maladies professionnelles, les prestations familiales et de logement.

Mamadi CISSE, correspondant régional,Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top