A LA UNE

Le ministre K au carré persiste : «cette grève est sauvage et illégale»

Lors de son passage à l’Assemblée Nationale pour défendre le budget sectoriel de son département pour l’année 2018 , ce lundi, 04 décembre 2017 ,  le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation , Ibrahima Kalil Konaté, a été interpellé sur la grève qui paralyse l’enseignement pré-universitaire.

« Je remercie l’honorable député Goyo Zoumanigui de l’UFR, qui a eu la gentillesse  de venir demander une minute de silence pour les enfants  qui sont morts dans cette grève sauvage et illégale , j’insiste et je persiste», a lancé le ministre.

Ibrahima Kalil Konaté a réitéré que les membres du SLECG n’ont pas respecté la procédure qu’il faut  pour déclencher une grève légale.  

«Je mets au défi toute personne qui me dira  le contraire. Donc, c’est pourquoi,  il faut dire haut et fort que cette grève n’est pas légale, elle est aussi  sauvage», a déclaré le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.  

Plusieurs députés, dont l’honorable Saikou Yaya Barry, ont pris la parole pour demander au ministre de ne pas chercher à avoir raison, de chercher plutôt à apaiser la situation afin d’obtenir la fin de cette grève.

Hassane Kolié       

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top