A LA UNE

La Guinée décroche un programme de 650 millions de dollars: les ministres de l’Economie et de la Coopération expliquent

Lundi dernier, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé un nouveau programme soutenu par la FEC (facilité élargie de crédit) pour la Guinée.

Ce programme, qui s’articule autour d’une enveloppe de prêts non-concessionnels de plus de 600 millions de dollars, s’étend sur la période triennale 2018 – 2020.

Ce mardi 12 décembre 2017, les deux  ministres en charge de l’Economie et des Finances et de la Coopération internationale, on animé une conférence de presse pour expliquer cette bonne nouvelle Madame Maladho Kaba qualifie d’historique.

C’était dans les locaux du ministère des finances, en présence du gouverneur de la Banque Centrale de République de Guinée et de plusieurs cadres.«Ce programme est historique parce qu’il inclut une enveloppe de prêts non-concessionnels de 650 millions de dollars US en complément d’autres financements identifiés sur la période 2018 – 2020. La Guinée est l’un des rares pays à obtenir cette facilité », a déclaré la ministre de l’économie est des finances Maladho Kaba.

« Avec ces ressources supplémentaires, on va pouvoir financer des investissements en infrastructures (routes, centrales hydro-électriques, centrales solaires, d’Universités, d’hôpitaux,…). Ce programme va nous permettre de poursuivre cette dynamique amorcée pour combler le vide. A travers ce programme, le gouvernement entend entre autres renforcer la stabilité macro-économique, pour une croissance forte, inclusive et durable», a ajouté dame Maladho Kaba.

Pour la ministre du Plan, la Guinée qui a réussi à rétablir la confiance avec ses partenaires, mérite beaucoup plus.

«Ces partenaires ne s’engagent que quand ils ont confiance. Nous avons réussi à rétablir la confiance avec eux et à maintenir un dialogue franc et constructif. Compte-tenu du potentiel que nous avons, nous méritons mieux que ce que nous avons actuellement», a laissé entendre la ministre du Plan Mamakany Diallo.

Selon la ministre de l’économie et des finances, la mise en œuvre de ce programme devra continuer à bénéficier d’un contexte socio-politique apaisé.

Mamadou Sagnane 

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top