Actualités

Loi de finances 2018/A propos de la RTS : attention aux interprétations fallacieuses, pas d’appauvrissement des fonctionnaires

Pour la première fois depuis la mise en place   de l’actuelle législature, les députés de toute tendance, donc de tous les groupes parlementaires, ont voté à l’unanimité la loi de finances initiale pour l’exercice 2018.  

Cet acte inédit des parlementaires, notamment ceux de l’opposition, connus d’ordinaire, pour leur vote contre le budget avec des mots durs pour le dénoncer, a suscité beaucoup d’espoir chez la population.

L’espoir de savoir que les tenants du cordon de la bourse de l’Etat, ont pu tirer de très bons enseignements, pour amenuiser les divergences de point de vue qui ont existé par le passé, en qualifiant au mieux, leur politique monétaire.

Pendant ce temps, des interprétations erronées, fallacieuses de la part de personnes très vicieuses, à propos de la RTS contenue dans la nouvelle loi des finances, créent une onde d’inquiétudes chez les travailleurs.

Après une comparaison de la loi de finances 2017 et celles des années précédentes, à partir de 2012, date à laquelle, le Président de la République a décidé de supprimer la RTS sur les revenus de moins d’un million pour les fonctionnaires, il s’avère que le nombre de travailleurs touchés par la mesure reste le même.

En d’autres termes , la RTS contenue dans la nouvelle loi de finances, n’est pas outre mesure différente des précédentes dans ce sens qu’elle ne touche pas plus de fonctionnaires que par le passé.

Loi de Finances 2012

Pour la tranche de revenu de :

 

  • 0       à    1 000 000 GNF    0% soit 43700 fonctionnaires exemptés du payement de la RTS et l’Etat accepte ainsi de perdre 34.786.299.504
  • 1 000 001   à   5 000 000 GNF      5% soit   66.965 fonctionnaires sont concernés.
  • 5 000 001   à     10 000 000 GNF    10%   soit 2 fonctionnaires
  • Supérieure à 10 000 000 GNF       15%  soit 0 fonctionnaire

 

2)- Loi de Finances 2017

Pour la tranche de revenus de :

 

  • 0           à          1 000 000 GNF        0% soit 43700 fonctionnaires exemptés du payement de la RTS et l’Etat accepte ainsi de perdre 34.786.299.504
  • 1 000 001   à       3 000 000 GNF      5% soit   66.965 fonctionnaires sont concernés.
  • 3 000 001   à        5 000 000 GNF           10% soit 2 fonctionnaires
  • 5 000 001   à    10 000 000 GNF               15% soit 0 fonctionnaire
  • Supérieur à 10 000 000 GNF               20% soit 0 fonctionnaire

 

Par ailleurs, il faut préciser que tous les revenus supérieurs à 10 millions, c’est-à-dire 15 millions, 20 millions , 25 millions ….. Sont imputés de 20% pour la RTS.

Mohamed Kaba

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top