Actualités

Kérouané : règlement à l’amiable du conflit entre camps rivaux du RPG et réouverture de la CEPI

Après le passage du Président de la République dans la préfecture de Kérouané le week-end dernier, des tensions ont éclaté  dans cette ville au sein du parti au pouvoir.

Une faction du RPG Arc-en-ciel qui a accusé la présidente de la CEPI d’avoir validé une liste non «consensuelle» déposée par un responsable contesté du parti au pouvoir, est allée jusqu’à fermer la CEPI.

D’après Souleymane Camara, l’un des meneurs de cette contestation, une solution a été trouvée grâce à l’implication du doyen de la ville et du député Damaro Camara.

«On a  trouvé une solution grâce au doyen du village Elhadj Petit Fodé Camara et l’honorable Amadou Damaro Camara. Chaque camp a délégué quatre personnes pour assister à la négociation pour le partage des 23 places  sur  la liste de candidatures. Nous on a désigné 11 personnes, le camp de Mamoudou Chérif en a désigné 12. Compte tenu de la formule que nous avons adoptée, nous sommes satisfaits à 80%. Après avoir trouvé la solution, on a appelé la gendarmerie et la justice pour aller rouvrir le bureau de la CEPI. Un constat a été fait et il n’y avait rien comme dégât. C’est ainsi que madame la présidente est venue avec ses collègues, on a rempli les fiches et on a déposé la liste de candidatures. C’est à 23h qu’on a tout clôturé au niveau de la CEPI là-bas», nous a expliqué Souleymane Camara.

La présidente de la commission électorale préfectorale indépendante (CEPI), contactée par notre rédaction, a confirmé ce règlement à l’amiable avant de dresser un bilan des dépôts de listes de candidatures.

«Toutes les listes qui ont été déposées à notre niveau ont été validées. Dans la commune urbaine, il y a eu la coalition PADES, l’UFDG et le RPG Arc-en-ciel qui ont présenté des listes. Au niveau des communes rurales, la sous-préfecture de Banankoro a déposé trois (3) listes. Siguiri Baro trois (3) listes, Komodou cinq (5) listes, Soromaya deux (2) listes, la sous-préfecture de Leinkô a présenté trois (3) listes, Damaro a présenté aussi trois (3) listes », a déclaré madame Mariame Kourouma, présidente de la CEPI qui dit n’avoir quitté le bureau qu’après OO H.

Il faut rappeler que le délai de dépôt des candidatures pour ces communales a expiré hier mardi.

Mamadou Sagnane 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top