A LA UNE

Exploitation et transformation sur place de la bauxite : signature d’une importante convention entre la Guinée et le groupe chinois TBA

Dans le cadre du développement de ses activités à l’étranger, la société TBA pose ses valises en République de Guinée. Au terme de plusieurs mois de discussion avec les autorités guinéennes, une convention a été signée samedi, 30 décembre 2017, entre une délégation du groupe chinois et le ministère des Mines et de la Géologie. En plus de l’extraction, le document annonce la transformation sur place de la bauxite.

Dans sa première phase, l’engagement porte  sur un montant qui tourne autour de 3 milliards de dollars d’investissement.

D’autres phases sont prévues pour permettre d’augmenter substantiellement ce niveau d’engagement.

Environ 10 mille emplois directs et indirects, la réalisation d’une usine d’alumine, une fonderie d’aluminium, un port, et la participation à la réalisation d’un chemin de fer sont entre autres données clées de cette convention.  A cela s’ajoute la réalisation du barrage hydroélectrique d’Amarya.  La société TBA s’engage à commencer l’exploitation de la Bauxite en 2019, et la production de l’aluminium en 2021.

Le groupe a ses gisements au niveau des anciens blocs détenus par BHP Bilinton dans la préfecture de Boffa, et le  bloc Santou Nord, à cheval entre  Télimélé et Boké.

«La société TBA  a manifesté l’intérêt de mettre en place  en Guinée une chaîne de  transformation de la bauxite en alumine  et en aluminium. Lorsque cette volonté a été manifestée  il y a quelque mois, nous avons examiné le dossier de prêt et réalisé des visites sur les sites de production dont dispose déjà TBA en Chine pour nous assurer que les capacités techniques et financières qui étaient déclarées par la société étaient avérées… Au terme de ces visites et de plusieurs mois de discussion, nous avons trouvé un accord pour l’exploitation de la bauxite. Parallèlement à cela, la réalisation d’usine d’alumine et l’engagement de réaliser une fonderie d’aluminium. Tout cela couvrirait  toute la chaîne de valeur. Pour la première fois, nous avons une société qui s’engage d’entrée de jeu, à procéder à la transformation totale  de la bauxite en aluminium de base mais aussi en aluminium de spécialité, qui est  utilisé dans le cadre des industries de haute technologie », a déclaré le ministre.

L’administration  guinéenne s’engage à accompagner le groupe chinois en lui fournissant tous  les supports nécessaires à la réalisation efficace des activités prévues sur le terrain.

WU WEI vice-présidente du groupe TBA

La délégation chinoise a remercié les autorités guinéennes et félicité le ministère des Mines et de la Géologie pour, dit-elle, la bonne conduite des négociations ayant abouti à la signature de ce document. « Nous mettrons tout en oeuvre pour faire du rêve d’industrialiser la Guinée, une réalité », a déclaré Madame WU WEI vice-présidente du groupe TBA.

Dans son discours, tout en réaffirmant la disponibilité de son administration à faciliter la tâche à TBA, le ministre Magassouba a tenu à  signifier à la partie chinoise, son souhait ardent de voir celle-ci s’atteler à la réalisation de toutes les infrastructures prévues pour que ce projet avance dans les meilleures conditions possibles.

Thierno Amadou M’Bonet Camara

Commentaires

commentaires

2 Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top