A LA UNE

Mairie de Mamou : le président de la délégation spéciale fait le bilan de sa gestion

A quelques heures de la fin de l’année 2017, le président de la délégation spéciale de Mamou a fait le bilan des activités qu’il a réalisées depuis son installation à la tête de la commune urbaine.

Pour rappel, Mamadou Alpha BARRY dit «BARRY Maths», est venu à la tête de la mairie de Mamou  le 10 avril 2017, suite à la suspension d’El Oumar DIALLO, accusé de détournement de 259 millions de francs guinéens.

Mamadou Alpha BARRY reconnait tout d’abord que son avènement à la mairie de Mamou n’a pas été aisé. «Vous savez que notre arrivée à la tête de la commune a été un peu chaotique. Entre notre installation et notre prise de fonction, il y a eu 4 mois», il t-il entamé.

«A notre arrivée, la commune avait beaucoup de problèmes. Elle ne fonctionnait pas, la ville n’était pas assainie, les travailleurs n’étaient pas payés. Notre première tâche a été de régler ce problème. On a aussi trouvé que les camions offerts par le feu général Lansana Conté (pour la propreté de la ville) étaient en panne. Mon prédécesseur ( Elhaj Oumar) avait entamé leur réparation que nous avons finalisée. On a acheté 29 pneus pour les 3 camions», explique BARRY Maths.

Au nombre des activités réalisées par son équipe au sein de la commune urbaine, Monsieur BARRY égrène : «Nous avons entrepris des travaux dans certaines écoles de la ville. C’est le cas de Théwgol, une école primaire très enclavée. On a réussi avec le soutien de l’ACAUPED, de refaire cette école.  Nous avons mis le plafond dans certaines salles de classe au lycée DOUKOURE. Après ça nous avons construit 3 salles de classe à l’école primaire Sory CONDE qui avait exprimé le besoin. Chaque classe a pu avoir 25 tables-bancs, un bureau du maitre et une armoire.  En plus de cela on a pu, malgré les difficultés en trésorerie, payer les employés régulièrement. On a équipé en mobiliers la salle de réunion et le bureau de la commune. On a acheté 100 poubelles qu’on a distribuées pour la propreté de la ville».

De l’autre coté, Mamadou Alpha BARRY avoue que les recettes que la mairie engrange pour la réalisation de ses activités sont très faibles. «Nous les obtenons principalement des gares routières, des marchés … Nous avons environ une cinquantaine de travailleurs que nous payons avec des salaires très faibles. L’essentiel de ces recettes servent à payer les salaires », dit-il.

Au terme de notre entretien, le président de la délégation spéciale de Mamou a adressé ses vœux de nouvel an aux citoyens de Mamou, tout en les invitant à la préservation des acquis.

Alpha Mamoudou BARRY, Mamou pour Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top