Actualités

Près de 250 prisonniers grâciés: une menace à la sécurité des Guinéens, selon Faya Millimouno 

A l’occasion de la fête de fin d’année, s’inscrivant dans logique d’une tradition politique, le Président de la République a gracié 245 prisonniers.

Cet acte du Chef de l’Etat, salué par certains, présente une menace  aux yeux de l’opposant Faya Millimouno.

 «La libération en masse de tous ces gens risque de faire de l’année 2018, une année de cauchemar sur le plan  de la sécurité pour les Guinéens.

On sait que beaucoup de ces gens opèrent sur nos routes. Ce sont des contre-valeurs et nous ne devons pas les promouvoir en faisant ce genre d’actes», a déclaré  le président du Bloc Libéral (Bl).

Le plus souvent, conclut-il, ce sont des gens qui volent à main armée, certains probablement ont enlevé la vie à des Guinéens, d’autres ont laissé des familles entières dans une situation d’handicap physique.

Mamadou Saidou Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top