A LA UNE

Ce bel exemple de démocratie qu’envoie le Libéria au reste de l’Afrique

Le Libéria en voie de tourner une page de son cheminement politique pour le moins tumultueux et d’en écrire une nouvelle.

L’élection de la star mondiale de football, Georges Weah, se dessine comme une aube nouvelle à la démocratie à la fois pour ce petit pays d’Afrique de l’Ouest que pour le reste du continent.

Notamment, à cause du statut inédit de celui qui a été élu, l’inclination naturelle de ce dernier au pardon (sa colistière est l’épouse de l’ancien seigneur de guerre Charles Taylor), mais aussi pour l’élan nouveau de réconciliation entre tous les fils de ce pays, longtemps meurtri et déchiré par la guerre, que cette élection procure.

Au-delà des premiers mots qui ont été siens depuis l’annonce de sa victoire au second tour de la présidentielle, Georges Weah ne perd pas de temps pour poser des actes allant dans le sens de cet élan de pardon, de paix, de réconciliation et de rassemblement.

Preuve éloquente si besoin en était de cette ouverture et de cette aube nouvelle pour la démocratie sur le continent, Georges Weah s’est rendu ce mardi 02 janvier au domicile de son ainé, Bokai, finaliste malheureux de la présidentielle, pour lui présenter ses vœux de nouvel an.

Un moment chargé d’émotions ! Un bel exemple envoyé au reste de l’Afrique !

Demba

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top