Mamou : une femme échappe de peu à un viol – Mosaiqueguinee.com
Actualités

Mamou : une femme échappe de peu à un viol

L’acte s’est produit dans la matinée du samedi 02 janvier dernier, à l’ancienne gare ferroviaire de Mamou.

D’après la victime, qui a contacté la rédaction régionale de Mosaiqueguinee.com, elle était en partance pour le marché Avaria, quand elle a rencontré son agresseur.

Ce dernier, un vieil homme et chauffeur de profession, nous dit-on, aurait dans un premier temps essayé de la draguer, avant de lui  proposer un billet de 10 mille francs guinéens, en contrepartie d’une partie d’un rapport sexuel.

«J’ai rencontré cet homme samedi dernier, il m’a salué et j’ai répondu à sa salutation. Après il me demande si je sais m’occuper d’un vieil homme. Je lui dit non, j’ai dit que moi je pars pour faire mon commerce. Ensuite il me dit qu’il a 10.000 gnf qu’il veut m’offrir. C’est quand j’ai refusé cette offre qu’il s’est jeté sur moi, il m’a étranglé. Lorsque j’ai senti qu’il était au sérieux il avait même ôté son pantalon, c’est en ce moment que j’ai résisté et on s’est accroché. C’est dans la bagarre qu’il m’a mordu sur la main gauche. J’ai crié au secours et les gens sont venus», explique KB, la victime.

«Ils (les secouristes) m’ont supplié d’accepter qu’on trouve une solution à l’amiable. Le vieux (mis en cause)  m’a donné 50.000 gnf pour que je prenne une piqûre anti-tétanos. Un certain Mamoudu BAH, qui dit être apprenti du vieux, a pris l’engagement de s’occuper de ma blessure. Mais depuis, il ne s’est plus intéressé», ajoute-t-elle.

Rencontré par notre correspondant dans le souci de recoupement de l’information, le nommé Mamoudu BAH a répondu tout sèchement : «je n’ai rien à vous dire».

Actuellement, madame KB a déposé une plainte contre le vieil homme d’on on ignore pour le moment le nom. La plainte se trouve au niveau du syndicat des transporteurs de Mamou. De ce côté, on nous apprend que le mis en cause est en voyage sur Conakry. «Dès qu’il sera de retour, nous allons le conduire à la gendarmerie», nous confie un syndicaliste.

Alpha Mamoudou BARRY, Mamou pour Mosaqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top
// Infinite Scroll $('.infinite-content').infinitescroll({ navSelector: ".nav-links", nextSelector: ".nav-links a:first", itemSelector: ".infinite-post", loading: { msgText: "Loading more posts...", finishedMsg: "Sorry, no more posts" } }); $(window).unbind('.infscr'); $(".inf-more-but").click(function(){ $('.infinite-content').infinitescroll('retrieve'); return false; }); $(window).load(function() { // The slider being synced must be initialized first $('.post-gallery-bot').flexslider({ animation: "slide", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, itemWidth: 80, itemMargin: 10, asNavFor: '.post-gallery-top' }); $('.post-gallery-top').flexslider({ animation: "fade", controlNav: false, animationLoop: true, slideshow: false, prevText: "<", nextText: ">", sync: ".post-gallery-bot" }); }); });