A LA UNE

Fria : les agents de distribution des cartes d’électeurs jettent l’éponge

Entamée le samedi 06 janvier dernier, l’opération de distribution des cartes d’électeurs a connu un coup d’arrêt ce mardi 09 janvier dans la préfecture de Fria.

Tout est parti d’un malentendu autour de la prise en charge et le traitement  des agents distributeurs des cartes, issus de l’administration et des collectivités.

«Tout est parti d’un appel téléphonique ce mardi, d’un certain Sékou Oumar Cissé, chef financier à la CENI, annonçant 200.000 francs guinéens comme rémunération mensuelle pour chaque agent distributeur. Après avoir expliqué ce détail administratif aux différents agents, les représentants  de l’administration et des collectivités ont décidé de bouder les commissions en signe de protestation. Ce qui a conduit à l’arrêt des activités de distribution des cartes dans la ville de Fria», a expliqué un agent.

Joint au téléphone, le président de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante  (CEPI) de Fria, Alhassane Sylla, a confirmé cette information.

«Chaque commission est composée de trois membres, un de l’administration, un des collectivités et le dernier des démembrements. Étant donné le retrait des deux premiers à cause de l’insignifiance du traitement à leurs yeux, les agents des démembrements ne pouvant pas, seuls, assurer la distribution des cartes d’électeurs, ils ont préféré de tout remballer et rentrer», a-t-il précisé.

Au cours d’une réunion de crise à sa résidence dans la soirée, Madame le préfet de Fria, Madame le préfet de Fria, Hadja Gnalen Condé, a tenté d’apaiser les esprits et d’appeler les agents de distributions à reprendre leurs activités de distribution des cartes d’électeurs dès demain, mercredi 10 janvier, en attendant de trouver une meilleure solution à la brouille.

Nous y reviendrons

Abdoulay GV

Commentaires

commentaires

To Top