Actualités

Pasteur prophète Moise se défend : « la fille est venue d’elle-même confier sa vie à Jésus… »

Accusé d’avoir ‘’séquestré’’ deux semaines durant, une étudiante, pasteur prophète Moise d’origine béninoise, interpelé jeudi soir par les services du Colonel Moussa Tiégboro, vient de réagir aux accusations portées à sa charge.

Contacté par mosaiqueguinee.com, Prophète Moise comme l’appellent les fidèles qui prient à l’église ‘’temple de la foi’’, qu’il dirige au quartier Lambanyi, dans la commune de Ratoma, a expliqué que contrairement à ce qui est allégué, il n’a nullement séquestré la jeune étudiante.

« C’est au mois de décembre que j’ai fait la connaissance de Mariama D. Elle est venue d’elle-même à l’église confier sa vie à Jésus. C’est le frère Jaurès qui nous l’a amenée. C’est de son plein gré qu’elle a décidé de changer de religion… », a confié pasteur Moise.

Poursuivant, il rappelle : « lorsque Mariama est allée annoncer à ses parents qu’elle se convertissait à la religion chrétienne, elle a été répudiée par ses parents. C’est ainsi qu’elle est revenue vers nous et elle est restée une dizaine de jours avec nous. Jamais, il n’y a eu séquestration », a insisté le pasteur incriminé.

Plus loin, il a révélé : « Au terme de la dizaine de jours, nous avons ramené Mariama chez ses parents. Ils étaient très contents, ils nous ont même remercié. C’est surprenant que deux semaines après qu’on nous accuse de ‘’séquestration’’ ».

En attendant de savoir de quel côté se situe la vérité dans cette histoire, le pasteur Moise, reste aux mains des hommes de Colonel Moussa Tiégboro.

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top