Actualités

Siguiri-Kintinian : le ministre Magassouba parle de la volonté du Chef de l’Etat à réaliser d’importants investissements

Décidément, la célébration en différé cette année de la fête de l’indépendance dans la région de Kankan n’a pas fini d’enregistrer ses retombées pour les habitants de la localité. Ce week-end, c’est la construction d’une route reliant Siguiri à Kintinian qui a été lancée par le Président de la République, Pr Alpha Condé. Le lancement de ses travaux sonne ainsi comme un ouf de soulagement pour les villages que doit traverser cette route. Elle contribuera inexorablement à désenclaver ces zones qui connaissent une dynamique agricole et minière. C’est pourquoi, dira le ministre des mines et de la géologie, cette route dont les travaux de construction ont été lancés aujourd’hui est avant tout une route qui sera utilisée par les populations au premier degré puis par les miniers de façon extensive.

« La route qui sera réalisée n’est pas une route minière. C’est une route qui est censée être utilisée tout d’abord par les populations locales. Bien sûr que la SAG pourra ensuite la parcourir ne serait-ce que pour relier Siguiri à la sous-préfecture de Kintinian. Et c’est une route historiquement importante, d’abord pour le développement local, en ce sens qu’elle permet de couvrir ces zones de fortes activités minières, mais aussi agricoles », s’est réjoui Abdoulaye Magassouba.

Cette route se réalise sur financement participatif très important des sociétés minières évoluant dans la zone. Nos sources dignes de foi nous rapportent que le Président Condé a instruit à ses différents départements, le travail synergique. Apparemment cela commence aujourd’hui à faire tache d’huile au regard de ce fruit qui résulte de la collaboration du ministère des travaux publics et celui des mines. Ce qui, d’après le ministre, démontre la volonté du Président de la République à se battre pour l’amélioration des conditions de vie de son peuple.

« Ce que je peux vous dire, c’est que cette route démontre la volonté ferme du chef de l’Etat à ce que des investissements importants soient réalisés à l’intérieur du pays pour pouvoir faciliter le déplacement et l’acheminement des produits aux communautés.  Cette route est aussi la preuve concrète, s’il en fallait, que le secteur minier peut, au-delà des activités minières, contribuer au développement des différentes localités », a déclaré le ministre des mines et de la géologie.

Ces travaux, il faut le préciser, ont une durée de 18 mois et le ministre des mines et de la géologie tient réellement au respect de ce délai. C’est pourquoi il compte sur les sociétés qui financent majoritairement les travaux.

Saa Momory KOUNDOUNO

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top