Actualités

Championnat d’haltérophilie à Kankan : Aboubacar Sidiki Keita supporte 210 Kg et remporte le trophée

C’est une discipline sportive individuelle qui consiste à supporter des poids. Les  cinq finalistes de cette quatrième édition de championnat d’haltérophilie à Kankan, ont été départagés le 14 janvier 2018 devant près d’un millier de supporteurs réunis au rond-point ‘’Kéfinah’’, commune urbaine de Kankan.

Aboubacar Sidiki Keita, alias Commando, 25 ans, arrache le trophée, deux motos TVS et une enveloppe d’un million de francs guinéens. Il a brandi un poids de 210 Kg, un record jamais atteint  dans les trois précédentes compétions. Un exploit qu’il dédie à toute la jeunesse de Kankan.

«Je suis très content d’être le champion de la compétition, donc je remercie tous mes supporters. Je pense que c’est le trophée de toute la jeunesse de Kankan», a déclaré le vainqueur.

Plus loin, il appelle les futurs  haltérophiles à s’abstenir des stupéfiants et de toute autre conduite préjudiciable à  la carrière du sportif. Le vice- champion de cette quatrième édition s’appelle Abdoulaye Konaté, dit Eminèm.

Il s’est démarqué de trois autres concurrents après avoir supporté 200 Kg, soit  une différence de 10 Kg avec le champion  en titre. Abdoulaye Konaté a décroché une moto TVS. Il se dit à la fois surpris et émerveillé.  « Je ne m’attendais pas du tout à un tel résultat », dit-il.

« Aujourd’hui, je suis très content et j’invite les jeunes à s’intéresser davantage au sport, peu importe la discipline parce que ça galvanise la santé de l’homme», recommande le vice-champion qui rajoute que l’idée reçue selon laquelle la pratique de l’haltérophilie peut être à l’origine de l’infertilité chez l’homme est une simple imagination.

A préciser que ce trophée au compte de cette quatrième édition a été entièrement financé par Lamine Cissé, DG de l’ANAIM, parrain de l’événement.

De la gauche vers la droite, le champion et le vice-champion

Mamadi Cissé, correspondant régional, Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top