Actualités

Kankan/formation professionnelle : des élèves couturières célèbrent la fin de leur cycle de formation

La maison des jeunes «Batomba» abritait ce week–end la cérémonie de réjouissance et de décoration de la dixième promotion du  Centre ’’Bennkè Couture’’. Cette année, elles sont au total 10 filles déscolarisées ou non scolarisées qui ont été initiées durant  trois années, en couture Dame et Homme.

La promotion  est baptisée  ‘’Feu Hadja Tiranké Traoré’’, mère de Lamine Cissé, DG de l’ANAIM, qui avait  à ses côtés lors de cette cérémonie, Hadja Nantou Cherif, figure emblématique  du RPG Arc-En- Ciel.

Dans la salle, le public a été tenu en haleine  par  près de quarante  mannequins venus de Conakry et Siguiri pour un défilé de mode dirigé par des stylistes et modélistes créateurs de grande renommée.

Plusieurs artistes locaux ont également fait des prestations. Dans la matinée, un carnaval géant  a rallié plusieurs carrefours de la ville. Le DG de l’ANAIM  s’est dit partagé entre l’émotion et la joie. Il a ensuite rendu un vibrant hommage à maitre Mori Koïta alias Bennkè, pour ses constantes actions qui visent l’autonomisation de la jeune fille, si chère au président Alpha Condé. 

Il n’a pas manqué de promettre la  construction d’un nouveau centre de formation pour ‘’Bennkè couture’’ mais à condition que l’autorité préfectorale lui cède une parcelle à cet effet, a-t-il indiqué juste après avoir procédé à la remise symbolique d’un diplôme à une des récipiendaires.

Considéré comme le centre  ayant le plus grand nombre d’élèves en matière de couture dans la région,’’Bennkè Couture ‘‘forme à ce jour 254 filles dont l’âge varie entre 16 et 25 ans, jusque-là dans un local assez exigu.

Mmamadi Cissé, correspondant régional, Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top