A LA UNE

Sortie de Cellou Dalein : Saïkou Yaya Barry rectifie le tir et tance le leader de l’UFDG

PENTAX DIGITAL CAMERA

La sortie médiatique de Cellou Dalein Diallo de ce mardi 23 janvier, chez nos confrères de Lynx FM sur les supposés cinq milliards de budget qui sont alloués à son parti tout en s’en prenant à Sidya Touré,  continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive.

Du côté du troisième groupe parlementaire, l’Union des Forces Républicaines (UFR), les avis divergent.

Contacté par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, honorable Saïkou Yaya Barry,  secrétaire national des jeunes du parti et membre du bureau exécutif parle de réalité tangible que Cellou Dalein Diallo et ses proches ne veulent pas admettre.

« Sidya n’a relaté que des faits réels, ce ne sont pas des attaques, c’est une réalité tangible que Cellou reçoit cinq milliards, il a nié le fait de recevoir cette somme pendant longtemps jusqu’au jour où c’est sorti. Ces proches avaient nié l’existence de ce montant pour le chef de file de l’opposition. Il est chef de file de l’opposition, c’est à travers le nombre de députés qu’il a à l’Assemblée, c’est ce qui lui donne cette possibilité. À l’assemblée nationale, il y a trois groupes parlementaires. Lui, il reçoit en tant que chef de file de l’opposition cinq milliards par an, le pouvoir a la clef du coffre-fort de la banque centrale. Le seul groupe qui ne reçoit rien, c’est l’UFR et ce n’est pas à l’encontre de Cellou. Il a dit qu’il n’a rien contre Cellou, mais quand il dit ce qui est, et que l’autre pense que  ce sont des attaques, mais à la population d’en juger », a lancé le député de l’UFR.

L’UFR explique d’ailleurs que s’il n’a pas pu couvrir toute l’étendue du territoire national en termes de présentation de candidats au compte de ces communales, c’est parce qu’il ne reçoit pas de financement à l’image de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo. C’est pourquoi il appelle Cellou Dalein Diallo à faire preuve d’honnêtété.

« Il faudrait bien qu’on dise les choses telles qu’elles se présentent, il ne faut pas nier la vérité et quand on est leader politique (Cellou Dalein Diallo, NDLR), on doit reconnaître que cet état de fait est réel et si tu peux attaquer Sidya autrement, tu peux l’attaquer », indique Saïkou Yaya Barry.

L’UFR qui parle de discrimination dans ce financement en veut pour preuve, la loi portant financement des partis politiques qui date depuis l’ère Conté d’après son député.

« Nous sommes lésés dans le financement des partis politiques et ça c’est une réalité, cela n’est pas normal. Dans un pays où il y a une loi qui est votée et qui porte sur le financement des partis politiques, nous avons cette loi ici depuis le temps de feu Lansana Conté. Cette loi parle du financement des partis politiques, donc si on ne peut pas financer l’ensemble des partis politiques, on doit financer la représentativité des partis politiques, et si un par le biais d’une loi qui le met chef de file de l’opposition, il a la possibilité d’avoir cinq milliards, l’UFR qui a un groupe parlementaire doit aussi être respecté et considéré, surtout que nous sommes un groupe parlementaire qui travaille fortement pour le pays à l’Assemblée nationale plus que d’ailleurs certains députés de certains groupes parlementaires, cela se prouve par nos avis, nos déclarations », s’est insurgé l’honorable Saïkou Yaya Barry contre cette attitude dite discriminatoire.

 

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top