Actualités

Préfet de Dalaba : «ce n’est pas normal qu’un administrateur territorial s’ingère dans les affaires électorales, mais …»

M. Alpha Boubacar Kala Bah, est le préfet de Dalaba, nous l’avons interpellé ce mercredi en marge d’une rencontre officielle portant sur le processus électoral, par rapport à une inquiétude majeure de l’opposition :  l’ingérence des administrateurs territoriaux souvent en faveur du parti au pouvoir.

Pour notre interlocuteur, c’est bien vrai que les administrateurs territoriaux doivent rester neutres. Mais, explique-t-il,  ils ne doivent pas non plus être indifférents face à des situations qui pourraient entamer la paix et la quiétude.

« L’administration est au dessus de ça, nous n’allons pas nous mêler dans les affaires politiques. Mais il faut savoir que ces politiciens sont nos citoyens. Quand ils ont des problèmes, nous sommes obligés d’intervenir auprès de la police ou de la justice, pour faciliter la tâche, pour que le processus soit accéléré. Ce n’est pas normal qu’un sous-préfet ou un administrateur territorial s’ingère dans les affaires électorales, mais  quand un citoyen a des problèmes, il est tenu obligé d’intervenir pour qu’il y ait la paix et la quiétude dans sa localité« , a expliqué le Préfet.

S’agissant du pessimisme qui anime certains quant à la tenue effective de ces élections à la date indiquée dans la quiétude, la première autorité de Dalaba rassure que « toutes les dispositions sont prises pour qu’il y ait la paix avant, pendant et après les élections et que les résultats soient accepté de tout le monde à Dalaba ».

Ce que nous cherchons, conclut-il, c’est à ce que les élections se passent dans de très bonnes conditions, qu’elles ne soient pas des élections entassées de fraude.

Thierno N’Dourou/M’Bonet Envoyé spécial de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top