Actualités

Elections communales : quand Bouréma Condé défend les ministres en campagne à l’intérieur du pays

Dès le début de la campagne électorale, ils sont nombreux des ministres guinéens qui se sont   directement déployés dans les régions du pays pour faire des tournées que certains partis politiques n’hésitent pas à qualifier de campagne électorale pour le RPG-Arc-en-ciel.

Ce vendredi, 26 janvier lors de la tenue de la 19 eme session du comité de suivi de l’accord politique du 12 octobre 2016, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation est revenu sur les tournées  des ministres dans à l’intérieur du pays.

« Pour ce qui est des ministres sur le terrain comme l’a évoqué l’opposition, nous avons également été très clairs, nous leur avons dit, en période électorale ou non, chaque préfecture de la Guinée  est parrainé par un ministre  membre du gouvernement. Le rôle de ce dernier est d’assurer le rôle de tutelle de la préfecture concernée et pour les préoccupations  qui sont de cette préfecture  auprès d’autres membres du gouvernement ou d’autres institutions  pour ce  qui peut concerner la paix sociale dans la préfecture et pour le développement dans ladite préfecture. Alors, qu’on ne confonde pas le déploiement des membres du gouvernement à l’intérieur du pays à une quelconque participation à une campagne électorale et cela a été dit en conseil des ministres et que chacun s’en tienne à ça », a expliqué Bourema Condé.

Quoiqu’il arrive, certains leaders comme Dr Faya Millimouno du BL (Bloc Libéral) projettent de porter plainte déjà contre l’Etat pour avoir permis à ces ministres d’aller battre campagne à l’intérieur du pays pour le parti au pouvoir (RPG-Arc-en-ciel) et ce dit-il avec des moyens de l’Etat.

Aissata Barry    

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top