A LA UNE

Ansa Diawara, porte-parole du ministère de l’Education : « tout enseignant qui désertera les cours le 12 février prochain sera automatiquement radié »

Le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (Slecg) version  Aboubacar Soumah, a annoncé le déclenchement  d’une grève illimitée à partir du 12 février. 

Joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com, Mohamed Ansa Diawara, porte-parole du ministère de l’Education Nationale, s’est montré particulièrement menaçant contre les enseignants qui voudraient suivre ce mot d’ordre de grève. 

« Tout enseignant qui suivra Soumah de façon inintelligente, doit s’attendre à des sanctions. On n’acceptera pas que les enseignants meurent dans la mort de Soumah. Un enseignant qui désertera les cours le 12 février prochain sera automatiquement radié de la fonction publique. Dès demain, nous effectuerons des visites dans toutes les écoles publiques de Conakry et à l’intérieur du pays pour dire aux enseignants de ne pas suivre une grève illégale, sauvage et clandestine» a-t-il martelé

Un bon enseignant ne doit pas accepter d’être tiré  comme un mouton  par une personne qui ignore les lois qui régissent sa nation, a conclu  Mohamed Ansa Diawara.

Bouka Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top