A LA UNE

Boké : entretien avec le préfet, Aboubacar M’bop Camara

Au cours de la dernière année, 2017, la région minière de Boké a été le théâtre de manifestations  à répétition avec à la clé la destruction d’édifices publics et privés. Elles avaient entraîné des pertes qui se chiffraient à plus de 11 millions de dollars, à en croire le gouvernement guinéen.

Dans une interview accordée à un reporter de Mosqiqueguinee.comle préfet de la ville de Boké est revenu sur les problèmes de cette ville qui connait une forte concentration de compagnies minières. Aboubacar M’bop Camara a aussi évoqué les récentes émeutes qui ont secoué la région, la problématique de l’emploi dans cette région qui a d’ailleurs été l’un des catalyseurs de ces émeutes et aussi les élections communales en cours.

Lisez !

 

Mosqiqueguinee.com : après les manifestations qu’a connues la région de Boké en 2017, comment se porte aujourd’hui la ville?

Aboubacar M’bop Camara: c‘est vrai qu’il y a eu des soulèvements dus à un manque d’eau et d’électricité dans la région,  mais le gouvernement a pris des dispositions nécessaires face à ces manquements et aujourd’hui le problème d’électricité est résolu et celui lié à l’eau est en passe d’être résolu de façon définitive à travers l’agrandissement du réseau. A cet effet, un comité de réflexion chargé de répertorier non seulement les problèmes auxquels sont confrontées les populations de la ville, mais aussi des perspectives a été mis en place.

Mosqiqueguinee.com : que font les autorités pour enfin résoudre ces problèmes ?

Aboubacar M’bop Camara:  par rapport à toutes ces question, nous suivons et analysons avec eux, aussi avec les représentants du gouvernement et je  crois que le gouvernement est en train de fournir de gros efforts pour satisfaire les  revendication des populations. Si on reste dans la paix et la cohésion, Boké connaîtra un grand bonheur.

Mosqiqueguinee.com : quelles stratégies pour absorber le manque d’emplois dans cette région minière?

Aboubacar M’bop Camara: pour le problème d’accès à des emplois, on est en train de mettre un comité en place à l’effet de créer une base de données des  chercheurs d’emplois, mais aussi mettre une stratégie en place avec les sociétés pour pouvoir réellement résoudre cette question.

Mosqiqueguinee.com: qu’en est-il des élections communales ici?

Aboubacar M’bop Camara: je pense que le plus important est qu’on travaille pour la paix, la cohésion et la quiétude sociale qui sont  des bases fondamentales de tout développement.

Mosqiqueguinee.com : votre mot de la fin 

Aboubacar M’bop Camara: je souhaite le bonheur pour la ville de Boké et que la jeunesse soit plus unie et qu’elle continue de travailler dans le sens de l’édification d’une nouvelle image de Boké.

Alhassane Djigué, depuis Boké

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

To Top